Archive for September, 2009

C’est la crise pour tout le monde mon ami !

September 22nd, 2009 by Pascal Alberty

Les boulangers ont des problèmes croissants
Chez Renault la direction fait marche arrière, les salariés débrayent
A EDF les syndicats sont sous tension
Coup de sang à l’usine Tampax
Les bouchers veulent défendre leur biefteck
Les éleveurs de volaille sont les dindons de la farce : ils en ont assez de se faire plumer !
Pour les couvreurs c’est la tuile !
Les faïenciers en ont ras le bol
Les éleveurs de chiens sont aux abois
Les brasseurs sont sous pression
Les cheminots menacent d’occuper les loco : ils veulent conserver leur train de vie
Les veilleurs de nuit en ont assez de vivre au jour le jour
Les pédicures doivent travailler d’arrache-pied
Les ambulanciers ruent dans les brancards
Les pêcheurs haussent le thon
Les prostituées sont dans une mauvaise passe
Sans oublier les imprimeurs qui sont déprimés et les cafetiers qui trinquent,
Les carillonneurs qui ont le bourdon
Les électriciens en résistance
Et les dessinateurs qui font grise mine …

70 + 2 sur 38 pendant 20

September 22nd, 2009 by Pascal Alberty

voitures-phares

Quelques explications sur ces nombres ?

La semaine de la mobilité se termine (c’était la semaine passée) et une zine me passe par la tête.

Un soir, regagnant mon domicile après une dure journée de labeur à Bruxelles, je décide de me caller à 120km/h avec mon régulateur de vitesse au niveau du carrefour Léonard.

+/- 38 km plus loin (donc +/- 20 minutes), ce seront 70 voitures et 2 motos qui m’auront dépassé. Soit 1 véhicule +/- toutes les 17 secondes. Et certains, à très vive allure !

Il est de notoriété que le tronçon Bruxelles-Namur de la E411 est l’un des plus “rapide” (ah, si on pouvait avoir des vrais radars comme en Flandre et des vrais policiers qui font leur boulot) et les faits sont là (voir l’article du Soir d’hier). C’est assez fou de voir à quelle point certaines personnes ont envie d’en terminer au plus vite avec la vie.

Si au moins, dans ces cas là, elles pouvaient se crasher seules sur un poteau, sans en entraîner d’autres dans leur connerie et surtout sans trop provoquer de bouchon …

Rencontre avec un moralisateur

September 21st, 2009 by Pascal Alberty

fun-car

Un jour de la semaine,  aux alentours de 18h, à Molenbeek (Bruxelles), en route pour regagner mes pénates et rejoindre ma petite famille.

Comme d’habitude, pour arriver à la petite ceinture, il faut jongler entre les voitures en double file et j’arrive de ce fait à faible allure à un carrefour près de la place communale locale.

Je dois tourner à droite, personne dans le carrefour (ni voiture, ni piéton), mais arrive cependant de ma gauche et à vive allure une Smart noire. Celle-ci semble ralentir, je poursuis donc ma route.

200 mètres plus loin, le feu rouge habituel, la petite voiture est toujours derrière moi et son conducteur décide de venir à ma rencontre. J’ouvre la vitre. Le dialogue ressemble à ceci:

Moi: Bonjour

Lui: C’est pas parce que tu as priorité qu’il faut la prendre hein

Déjà, il est sympa, il me tutoie. Par contre, comprends pas bien sa phrase.

Moi: ben, heuu

Lui: c’est vrai, faut faire attention

Heuuuu, moi, à 20 à l’heure tournant à 90°, lui arrivant à vue de nez au delà de 50 à l’heure en agglomération, bon, soit. Je comprends alors qu’il a cru que je voulais lui couper la route.

Moi: ben, je vous ai vu ralentir, donc, je me suis engagé, il n’y avait pas de problème

Lui: faut pas mettre la vie des gens en danger quoi, s’il y a des gens là

Ah, serait-ce un moralisateur ? Un gars qui se tracasse pour les autres ?

Lui: sinon, je te pète ta vitre et je t’arrache la tête, face de rat

Oups, non, de fait, ce n’était pas un moralisateur, mais une de ces personnes qui pense que l’agression verbale règle tout, probablement frustré de ne pas pouvoir être premier au démarrage au feu.

Sur cette jolie prose énoncée, il a regagné son véhicule, le feu est passé au vert, je me suis engagé dans le tunnel et l’ai vu passer en trombe dans le carrefour.

Vive Bruxelles !